En route vers le désert… Jour 5

En route vers le désert…
Séjour culturel et citoyen à Beni Abbes


La visite de la région ne peut être complète sans voir les gravures rupestres de Marhouma et les fossiles du Kilomètre 30.
Les au revoir ne sont pas évidents, mais les pâtisseries que nos hôtes nous offrent effacent le goût amer de la séparation.
Direction Taghit. Durant le trajet, reviennent les vers d’Abderrahmane El Madjdoub que Kada nous a appris : 

Ô toi qui voyage, tu connaîtras des gens
Les grands esprits, de l’obéissance, tu leur devras
Les grands ventres et les têtes creuses, pour un demi-écu, tu les vendras

Sans nous rendre compte, nous avons suivi les conseils du sage et nous étions dévoués aux grands esprits que nous avons rencontrés.
Taghit nous reçoit à bras ouverts, c’est les jeunes de l’Association Eco Taghit qui nous accueillent. Ayoub Boungabi nous donne un aperçu de la ville et de son histoire du haut de la dune enchanteresse sous les lueurs du crépuscule.
Le soir, nous le passons dans le gîte du Raoui, situé à l’intérieur du Ksar et tenu par les frères Boungabi (Ayoub et Aissa). Après un couscous ragoutant, le débat nous renseigne sur la sensibilisation qu’Eco Taghit mènent auprès des enfants du village pour inculquer les notions d’un tourisme écoresponsable, à travers des activités ludo-éducatives. La discussion continue à bâtons rompus…

Partager cette page via: